Contrôle de la source (Source monitoring)

Contrôler la source, c’est être capable de discriminer l’origine des souvenirs. Par exemple, un témoin doit être capable de savoir si un fait qu’il rapporte a réellement été vécu ou s’il lui a été communiqué par un tiers après l’événement. La mauvaise attribution de l’origine d’un souvenir est l’une des causes d’erreurs de témoignages (Mitchell & Johnson, 2005).

Référence :

Mitchell, K.J., & Johnson, M.K. (2005). Source monitoring : Attributing mental experience. In Tulving, E., & Craik, F.I.M. (Eds.), The Oxford Handbook of Memory (pp. 179-195). New York : Oxford University Press.