Paradigme DRM (DRM paradigm)

Tâche de mémoire permettant de provoquer de faux souvenirs associatifs et spontanés (Deese, 1959 ; Roediger & McDermott, 1995). Les participants mémorisent des listes de mots. Chaque mot d’une liste (lit, repos, sieste…) est sémantiquement associé à un mot non présenté pendant la phase d’étude (sommeil), le leurre critique. Quand la mémoire des listes est ensuite testée, les participants rappellent ou reconnaissent à tort les leurres critiques en raison des liens qu’ils partagent avec les mots étudiés.

Références :

Deese, J. (1959). On the predicition of occurence of particular verbal intrusions in immediate recall. Journal of Experimental Psychology, 58(1), 17-22.

Gallo, D. A. (2006). Associative Illusions of Memory : False Memory Research in DRM and Related Tasks. Hove : Psychology Press.

Roediger, H. L., & McDermott, K. B. (1995). Creating false memories : Remembering words not presented in lists. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition, 21(4), 803-814.

À lire également sur PsychoTémoins :

Tous les articles sur le paradigme DRM