[Parution] Suggestibilité et justice

C’est au début du XXe siècle que sont publiés les premiers travaux de psychologie scientifique sur la suggestibilité dans les témoignages oculaires. Cependant, les années 1970 sont le moment d’un nouvel élan de la recherche scientifique sur ce sujet, notamment avec les travaux d’Elizabeth Loftus et de ses collaborateurs sur l’effet des informations trompeuses sur la mémoire. L’état actuel de la recherche fait l’objet d’un ouvrage collectif (en anglais) réunissant des spécialistes mondiaux de la suggestibilité en milieu judiciaire.

Référence :

Ridley, A. M., Gabbert, F., & La Rooy, D. J. (Éds.). (2013). Suggestibility in Legal Contexts : Psychological Research and Forensic Implications. Chichester : Wiley-Blackwell. Sur le web.

À lire également sur PsychoTémoins :

Sous-rubrique Actualités de la recherche – Faux souvenirs et suggestibilité