• Accueil
  • Actualités
  • Aider les témoins à mieux se souvenir de la plaque d’immatriculation d’un véhicule

Aider les témoins à mieux se souvenir de la plaque d’immatriculation d’un véhicule

15 janvier 2007 par Frank Arnould

Une série d’expériences compare l’utilité de deux méthodes de rappel (utilisées seules ou associées) pour aider des témoins à mieux se souvenir de la plaque d’immatriculation d’un véhicule et d’autres détails d’un crime.

Se souvenir de la plaque d’immatriculation d’un véhicule peut être une tâche difficile pour un témoin. Comment améliorer le rappel de cette information ? Emmett, Clifford, Young, Kandova et Potton (2006) ont lancé un programme de recherche qui a pour objectif de comparer l’efficacité de deux méthodes sur la mémoire de ce type d’information : la restauration mentale du contexte (RMC - technique issue de l’entretien cognitif) et un système informatisé permettant au témoin de reconstruire la plaque minéralogique (Virtual Licence Plate - VLP).

Dans la première expérience, les sujets visionnent tout d’abord une vidéo dans laquelle des enfants sont kidnappés et forcés à pénétrer dans un véhicule dont la plaque d’immatriculation est clairement visible pendant trois secondes. Les sujets sont ensuite répartis dans quatre groupes :

- les sujets du groupe contrôle doivent uniquement répondre à un questionnaire portant sur différents éléments de la scène, dont la plaque d’immatriculation ;
- les sujets RMC doivent essayer de visualiser mentalement la scène de kidnapping, puis focaliser leur attention sur le véhicule et sur sa plaque d’immatriculation ;
- les sujets du groupe VLP doivent essayer de reconstruire la plaque minéralogique à l’aide de ce système informatisé ;
- les sujets RMC + VLP utilisent une combinaison de ces deux techniques.

Les sujets des trois derniers groupes doivent, en fin de séance, répondre au même questionnaire sur l’événement que le groupe contrôle.

Par rapport au groupe contrôle, l’utilisation seule de la technique RMC conduit à une augmentation significative de 37,9 % du nombre de caractères correctement rappelés de la plaque d’immatriculation, alors que l’utilisation isolée du VLP aboutit à une augmentation non significative de 22,9 %. La combinaison des deux techniques est la plus efficace puisqu’elle génère une augmentation significative de 68.9 %.

Concernant le rappel des autres éléments de la scène de kidnapping, la technique RMC conduit à une augmentation significative 27,3 % du nombre d’informations correctement rappelées, par rapport au groupe contrôle. Cette augmentation est de seulement 3,3% et non significative lorsque seul le VLP est utilisé. Ici encore, la combinaison RMC + VLP est la plus efficace : une augmentation significative de 50,1% est constatée.

La deuxième expérience reproduit ces résultats avec un matériel différent (fuite d’un voleur dans un minibus), un modèle de plaque d’immatriculation plus récent que dans la première étude [1], visible ici pendant une durée plus longue (cinq secondes).

La combinaison RMC + VLP apparaît donc comme la procédure la plus efficace pour améliorer la mémoire de la plaque d’immatriculation d’un véhicule et des autres éléments de la scène d’un délit. Un résultat reste intriguant : utilisée seule, la technique VLP n’améliore pas le nombre de rappels corrects de façon significative. Or, lorsqu’elle est associée au RMC, la mémoire des témoins est alors significativement supérieure à celle des témoins qui ont utilisé uniquement la procédure RMC. Il reste aussi à comprendre pourquoi une méthode destinée à améliorer le rappel d’une plaque d’immatriculation a, dans ce cas, un effet bénéfique sur le rappel des autres éléments d’une scène d’un crime.

Référence :

Emmett, D., Clifford, B.R., Young, K., Kandova, M., & Potton, A. (2006). The use of computer presented virtual license plate and mental context reinstatement to improve recall accuracy of both license plate and related event details. Applied Cognitive Psychology, 20(9), 1195-1207.

Mots-clés :

Témoignage oculaire - Rappel - Mémoire - Restauration mentale du contexte - Plaque d’immatriculation


[1] Il s’agit des modèles de plaque minéralogique utilisés au Royaume-Uni