• Accueil
  • Actualités
  • Combler les actions manquantes d’un événement par des faux souvenirs ?

Combler les actions manquantes d’un événement par des faux souvenirs ?

8 août 2006 par Frank Arnould

De nombreux travaux ont montré que des témoins peuvent se souvenir à tort d’informations qui leur ont été suggérées et qui ne correspondent pas à l’événement auquel ils ont assisté. Est-il possible qu’ils puissent également développer des faux souvenirs d’actions inexistantes d’un événement, en dehors de toute suggestion ? La réponse semble être positive, si l’on en croit les résultats des deux expériences publiées par Gerrie, Belcher & Garry (2006).

Dans la première étude, les sujets étaient capables de reconnaître de manière erronée des actions d’un événement qui ne leur avaient pas été présentées . En quelque sorte, les sujets ont comblé les parties manquantes par des faux souvenirs ! Ainsi, ils ont reconnu par erreur 17 % des informations non visionnées.

La seconde étude précise ces résultats : les sujets ont surtout développé des faux souvenirs pour les actions manquantes non cruciales de l’événement.

Référence :

Gerrie, M.P., Belcher, L.E. & Garry, M. (2006). Mind the Gap : False memories for missing aspects of an event. Applied Cognitive Psychology, 20, 689-696.

Mots-clés :

Témoignage oculaire, Mémoire, Faux souvenir, Adultes.