Connaissances sémantiques et suggestibilité chez l’enfant

19 juin 2007 par Frank Arnould

Une étude teste l’hypothèse selon laquelle les connaissances sémantiques des enfants pourraient prédire leur niveau de suggestibilité.

Lorsqu’on analyse la littérature expérimentale sur la suggestibilité chez les enfants, deux résultats émergent régulièrement. Premièrement, la sensibilité aux suggestions diminue avec l’âge. Ce sont les enfants les plus jeunes qui sont les plus suggestibles. Deuxièmement, il existe des différences individuelles dans la vulnérabilité à la suggestibilité chez les enfants d’un même groupe d’âge. Tous les enfants du même âge ne se comportent pas forcément de façon identique face aux suggestions (Pour des revues, voir Ceci & Bruck, 1998 ; Bruck & Ceci, 1999 ; Melnyk, Crossman & Scullin, 2007).

Stephen Ceci, Paul Papierno et Sarah Kulkovsky, de l’Université Cornell aux Etats-Unis, émettent l’idée que l’évolution avec l’âge et les différences individuelles vis-à-vis de la vulnérabilité aux suggestions pourraient dépendre des connaissances sémantiques préalables des enfants (Ceci, Papierno & Kulkovsky, 2007). Celles-ci se modifient au cours du développement et les enfants d’un même groupe d’âge ne partagent pas tous la même organisation de ces représentations.

Les connaissances sémantiques sont-elles vraiment liées à la suggestibilité ? L’expérience menée par ces auteurs chez des enfants de 4 à 9 ans confirme l’hypothèse. Les enfants se souviennent plus volontiers d’une information suggérée lorsque celle-ci est plus proche sémantiquement de l’information vraie d’origine. Dans cette étude, la proximité sémantique apparaît comme un prédicteur puissant de la suggestibilité.

Références :

Bruck, M., & Ceci, S. J. (1999). The suggestibility of children’s memory. Annual Review of Psychology, 50, 419-439.

Ceci, S. J., & Bruck, M. (1998). L’enfant-témoin. Une analyse scientifique des témoignages d’enfants. Bruxelles : De Boeck.

Ceci, S. J., Papierno, P. B., & Kulkovsky, S. (2007). Representational constraints on children’s suggestibility. Psychological Science, 18, 503-509.

Melnyk, L., Crossman, A. M., & Sculin, M. H. (2007). The suggestibility of children’s memory. In M. P. Toglia, J. D. Read, D. F. Ross & R. C. L. Lindsay (Eds.), The Handbook of Eyewitness Psychology (Vol. 1. Memory for Events, pp. 401-427). Mahwah : Lawrence Erlbaum Associates.

Mots-clés :

Témoignage, Suggestibilité, Mémoire, Faux souvenirs, Mémoire semantique, Connaissances sémantiques, Distance sémantique, Développement cognitif, Enfants