• Accueil
  • Actualités
  • Des différences entre hommes et femmes dans les souvenirs autobiographiques ?

Des différences entre hommes et femmes dans les souvenirs autobiographiques ?

6 septembre 2012 par Frank Arnould

Le contenu des récits autobiographiques des hommes serait différent de celui des femmes.

PNG - 110.1 ko

L’équipe de recherche dirigée par Matthew Schulking, du Département de psychologie du Amherst College, aux États-Unis, a comparé le contenu des souvenirs autobiographiques d’hommes et de femmes.

Les participants à l’étude – de jeunes adultes volontaires – étaient tous membres d’une équipe de hockey. Dans un premier temps, peu après la fin de chaque compétition, ils devaient répondre à des questions factuelles sur les matches auxquels ils avaient participé. Dans un second temps, six semaines après le dernier match testé, les chercheurs leur ont demandé de coucher par écrit leurs souvenirs de deux matches précis, dont l’un avait été gagné et l’autre perdu. Les joueurs et joueuses ont répondu ensuite une nouvelle fois au questionnaire factuel pour chacun des matches testés pendant la première phase de l’expérience.

Les résultats ont fait apparaître que les souvenirs masculins étaient plus factuels que les souvenirs féminins. Les récits autobiographiques des femmes se sont révélés être plus longs, plus riches et exprimant des idées plus complexes que ceux des hommes. Ils contenaient aussi un plus grand nombre d’interprétations, qu’il s’agisse d’interprétations de comportements externes ou traduisant des états internes.

Les données de l’étude ont permis aux chercheurs de déterminer l’origine probable de ces différences : les hommes seraient plus orientés vers les faits que les femmes. Non seulement ils stockeraient un plus grand nombre de faits dans leur « base de connaissances autobiographiques », mais ils seraient aussi plus enclins à sélectionner les informations factuelles quand ils se souviennent du passé.

Référence :

Schulkind, M., Schoppel, K., & Scheiderer, E. (2012). Gender differences in autobiographical narratives : He shoots and scores ; she evaluates and interprets. Memory & Cognition, 40(6), 958-965. doi:10.3758/s13421-012-0197-1

Mots clés :

Mémoire autobiographique – Différences sexuelles – Cognition – Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Les femmes font-elles de meilleurs témoins oculaires que les hommes ?

Les femmes reconnaissent-elles mieux les visages que les hommes ?

Crédit photo :

Leo Reynolds
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)