Durée et mémoire chez l’enfant

3 mai 2010 par Frank Arnould

Les enfants sont-ils capables de se souvenir avec précision de la durée d’un évènement ?

PNG - 66.7 ko

Le psychologue William Friedman, de l’Oberlin College, États-Unis, et ses collègues, ont mis au point une expérience au cours de laquelle ils demandent à des enfants, âgés de 6 à 12 ans, de se souvenir de la durée d’un examen pédiatrique subi une semaine ou un mois plus tôt. Les chercheurs ont choisi cette situation médicale parce qu’elle est stressante, au moins pour certains enfants. Les résultats obtenus pourraient donc être potentiellement généralisables aux situations de témoignage en justice.

Dans les faits, la consultation a duré entre 5 et 45 minutes selon les enfants, la moyenne étant de 22 minutes. Peu importe l’intervalle de rétention, les résultats indiquent que les estimations des enfants dévient, en moyenne, de 13 minutes par rapport à la durée réelle de l’examen. Cette valeur est très proche de la déviation moyenne des évaluations temporelles réalisées par les parents (12 minutes).

De tels écarts, estiment les auteurs de l’étude, suggèrent que ces enfants et adultes présentent des difficultés à juger rétrospectivement la durée d’un évènement ayant eu lieu plusieurs jours auparavant, avec le niveau de précision requis par une enquête de justice.

Référence :

Friedman, W.J., Cederborg, A.C., Hultman, E., Änghagen, O., & Magnusson, K.F. (2010). Children’s memory for the duration of a paediatric consultation. Applied Cognitive Psychology, 24(4), 545-556.

Mots clés :

Témoignage – Mémoire temporelle – Durée – Cognition - Enfants d’âge scolaire – Préadolescent – Adultes

Crédit photo :

MillyNeT ;
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)