• Accueil
  • Actualités
  • Expliquer des événements d’enfance hypothétiques les rend plus réels

Expliquer des événements d’enfance hypothétiques les rend plus réels

29 janvier 2006 par Frank Arnould

Donner des explications à des événements d’enfance hypothétiques augmente-t-il la certitude que ces événements se sont réellement passés ?

En 1996, Garry, Manning, Loftus & Sherman montrent que certaines personnnes sont plus facilement convaincues d’avoir vécu des évènements d’enfance hypothétiques après les avoir imaginer. Selon les résultats d’une étude publiée par Sharman, Manning & Garry (2005), donner des explications à des évènements d’enfance fictifs aurait un effet similaire.

L’expérience se déroule en trois phases. Les participants évaluent tout d’abord la certitude avec laquelle ils ont vécu 40 événements avant l’âge de 10 ans. Deux semaines plus tard, huit événements critiques déjà présentés dans la phase précédente leurs sont à nouveau proposés. Pour quatre d’entre eux, ils doivent en donner une explication. Les quatre autres jouent le rôle d’items de contrôle, et ne sont donc pas expliqués. Enfin, l’expérimentateur fait croire aux participants que les réponses au questionnaire initial ont été égarées et leur propose de le remplir une seconde fois. Les résultats montrent que les participants sont plus facilement persuadés d’avoir vécu les événements d’enfance expliqués.

Références :

Garry, M., Manning, C.G., Loftus, E.F., & Sherman, S.J. (1996). Imagination inflation : Imaging a childhood event inflates confidence that it occurred. Psychonomic Bulletin & Review, 3(2), 208-214.

Sharman, S.J., Manning, C.G., & Garry, M. (2005). Explain this : Explaining childhood events inflates confidence for those events. Applied Cognitive Psychology, 19(1), 67-74.

Mots clés :

Fausses croyances autobiographiques, Faux souvenirs, Mémoire, Confiance, Souvenirs d’enfance, Cognition, Explication, Adultes