• Accueil
  • Actualités
  • Faux souvenirs et expériences infantiles de négligence émotionnelle

Faux souvenirs et expériences infantiles de négligence émotionnelle

2 janvier 2012 par Frank Arnould

Les adultes ayant vécu dant leur enfance des expériences de négligence émotionnelle produiraient moins de faux souvenirs spontanés que les adultes n’ayant pas été négligés.

PNG - 78.9 ko

Une équipe de psychologues brésiliens a étudié l’influence que pourraient exercer les expériences infantiles de négligence émotionnelle sur le fonctionnement de la mémoire des adultes, en particulier sur leur degré de vulnérabilité aux faux souvenirs spontanés dans une tâche DRM. La négligence émotionnelle a été définie par les chercheurs comme l’incapacité des parents à répondre aux besoins émotionnels et psychologiques de leur enfant.

L’étude a porté sur un groupe de 42 femmes, âgées de 22 à 56 ans, et d’un statut socioéconomique bas. Les participantes devaient mémoriser dix listes de 12 mots chacune. Chaque mot d’une liste (par exemple, neige, chaleur, glace, hiver…) était associé sémantiquement à un autre mot non présenté (froid), dit le leurre critique. Quelques minutes plus tard, les participantes étaient invitées à reconnaître les mots étudiés parmi des mots nouveaux, au sein desquels les leurres critiques avaient été intégrés. Un faux souvenir était produit chaque fois qu’un leurre critique était reconnu à tort comme un mot étudié.

Les résultats ont montré que les participantes ayant vécu des expériences de négligence pendant leur enfance et ayant connu des récidives de dépression majeure ont produit un moins grand nombre de faux souvenirs (54 %) que les participantes avec récidives de dépression majeure, mais sans expériences infantiles de négligence émotionnelle (72 %) et que les participantes n’ayant pas été maltraitées pendant leur enfance et n’ayant pas souffert de dépression (77 %).

Les femmes ayant connu des expériences de négligence émotionnelle pendant leur enfance seraient donc moins enclines à produire de faux souvenirs associatifs que les femmes n’ayant pas été négligées par leurs parents.

Référence :

Grassi-Oliveira, R., Gomes, C. F.A., & Stein, L. M. (2011). False recognition in women with a history of childhood emotional neglect and diagnose of recurrent major depression. Consciousness and Cognition, 20(4), 1127-1134.

Mots clés :

Expérience infantile - Négligence émotionnelle – Faux souvenirs – Mémoire – Cognition – Paradigme DRM – Femmes – Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Sous-rubrique Actualités de la recherche – Faux souvenirs et suggestibilité

Crédit photo :

lenaah

Certains droits réservés : Licence Creative Commons