Fiabilité de la détection du mensonge ?

6 février 2009 par Frank Arnould

La détection du mensonge serait une aptitude rarement stable dans le temps.

PNG - 110.4 ko

Une personne déclarant avoir un excellent flair pour traquer les menteurs émet deux présuppositions contredites par la recherche scientifique contemporaine. Elle affirme, d’une part, qu’elle est capable de déceler avec précision les personnes essayant de la tromper. Or, les chercheurs constatent généralement que la détection du mensonge atteint un niveau de précision qui ne diffère pas ou très peu de celui de la chance !

Notre as autoproclamé de la détection du mensonge pense, d’autre part, que son aptitude est stable : s’il en est capable aujourd’hui, il le sera tout autant demain. Pourtant, la fiabilité dans le temps de cette détection est mise en cause par une série d’expériences publiée par la psychologue Amy-May Leach, de l’Université de l’Ontario à Oshawa, Canada, et ses collègues. Dans leurs différentes études, des étudiants d’université doivent décider à deux moments différents, séparés d’une semaine, si des enfants ou des adultes mentent ou disent la vérité. Dans certains cas, ces enfants et adultes ne savent pas qu’ils participent à une tâche de mensonge. Le choix de mentir ou de dire la vérité est de leur propre ressort (mensonge naturel). Dans d’autres situations, ils sont conviés soit à mentir, soit à dire la vérité (mensonge manipulé expérimentalement). Enfin, mensonge ou vérité s’expriment par des réponses de type oui/non ou au travers de véritables récits d’évènement réels ou fabriqués.

Les chercheurs constatent que, chez la majorité des participants, le niveau de précision de la détection du mensonge (quel que soit son type) ne diffère effectivement pas de celui de la chance. De plus, dans la plupart des expériences, il n’est pas stable dans le temps. Il l’est seulement dans deux études, dont l’une est en fait une réplication de l’autre (voir le tableau synthétique des expériences ci-dessous). Ce dernier résultat suggère que précision et fiabilité de la détection sont deux facteurs indépendants : les jugements sont ici fiables dans le temps, mais imprécis !

Stabilité de la détection du mensonge et de la vérité
dans les cinq expériences de Leach et al. (2009)
Expériences

1 et 5

Enfants
X
X
Adultes
X
X
X
Mensonge naturel
X
X
Mensonge
manipulé expérimentalement
X
X
X
Récits
X
X
Réponses oui/non
X
X
X
Stabilité de la détection du mensonge
Oui
Non
Non
Non

Référence :

Leach, A-M., Lindsay, R.C.L., Koehler, R., Beaudry, J.L., Bala, N.C., Lee, K., & Talwar, V. (2009). The reliability of lie detection performance, Law and Human Behavior, 33(1), 96-109.

Mots clés :

Détection du mensonge – Fiabilité – Stabilité – Adultes – Enfants

Crédit photo  :

zamboni.andrea
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)