Hormone et faux souvenirs

21 janvier 2011 par Frank Arnould

Un taux élevé d’hydrocortisone, pendant la phase de remémoration, influence la production de vrais et de faux souvenirs.

PNG - 54.5 ko
Une injection de cortisol réduit la remémoration de faux souvenirs

Le cortisol, ou hydrocortisone, est une hormone corticostéroïde, sécrétée par les glandes surrénales, glandes situées au dessus des reins. Il joue notamment un rôle dans les réactions de l’organisme face au stress. Susanne Dieckelmann, de l’Université de Lübeck, en Allemagne, vient de découvrir avec ses collègues qu’une quantité élevée de cette hormone, pendant la phase de remémoration, influencerait le niveau de vrais et de faux souvenirs.

L’équipe de recherche a proposé à un groupe de jeunes adultes de mémoriser plusieurs listes de formes abstraites. Les éléments d’une liste était constituée de formes dérivées d’une forme prototypique qui n’était pas présentée pendant la phase d’étude. Plusieurs heures après la mémorisation des stimuli, les sujets ont reçu une perfusion intraveineuse d’hydrocortisone (13 mg) ou d’un placébo, après quoi ils ont été invités à reconnaître les formes étudiées parmi de nouvelles formes et les formes prototypiques.

Les résultats ont montré que, par rapport au placébo, les participants ayant reçu une injection d’hydrocortisone ont généré un moins grand nombre de faux souvenirs (reconnaître à tort les formes prototypiques comme ayant été étudiées) et un moins grand nombre de reconnaissances correctes. Un taux élevé d’hydrocortisone a réduit de 44 % le niveau de vrais et de faux souvenirs.

« En résumé, nos données, indiquant une modulation parallèle des faux souvenirs et des souvenirs exacts par un niveau élevé de cortisol, suggèrent que ces deux types de souvenirs partagent des mécanismes généraux communs, les faux souvenirs étant peut-être le coût d’un système de mémoire par ailleurs adaptatif, capable d’extraire des connaissances générales [les formes prototypiques] à partir des évènements singuliers rencontrés [les exemplaires des formes prototypiques] », concluent les chercheurs (p. 779, notre traduction)

Référence :

Diekelmann, S., Wilhelm, I., Wagner, U., & Born, J. (2011). Elevated cortisol at retrieval suppresses false memories in parallel with correct memories. Journal of Cognitive Neuroscience, 23(4), 772-781.

Mots clés :

Faux souvenirs – Hydrocortisone – Cortisol – Mémoire – Cognition – Paradigme DRM modifié – Adultes jeunes.

Crédit image :

stevendepolo
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)