Identification de suspects : question d’impression ?

25 août 2009 par Frank Arnould

Quand ils participent à des parades d’identification, les témoins oculaires d’un crime peuvent être sous l’emprise des impressions que leur ont laissées les malfaiteurs.

PNG - 64.7 ko

L’équipe de psychologues dirigée par Klaus Fiedler, de l’Université de Heidelberg en Allemagne, vient de découvrir un nouveau facteur pouvant influencer la performance de témoins oculaires au cours de parades d’identification.

Dans la première expérience, certains participants sont notamment invités à se former une impression de quatre individus qu’ils vont voir dans un diaporama alors que d’autres sont priés explicitement de les mémoriser. Les résultats montrent que les premiers identifient ensuite les suspects de manière plus précise que les seconds quand ils participent à des tapissages de police.

L’avantage de la formation d’impressions sur les instructions de mémorisation pendant l’encodage de visage est confirmé dans une deuxième expérience. Les analyses montrent que, dans ces deux études, la formation d’impressions améliore la capacité des témoins oculaires à discriminer les visages étudiés de visages nouveaux.

Dans la troisième expérience, les auteurs constatent que les impressions formées au moment des tapissages réduisent le taux d’identification, les témoins oculaires utilisant un critère de décision plus stricte. Ce phénomène se manifeste par un nombre plus faible d’identifications correctes et erronées.

Ainsi, selon le moment où elles se forment, les impressions que laissent les malfaiteurs chez les témoins oculaires influenceraient de deux façons différentes le fonctionnement de leur mémoire : elles amélioreraient leur capacité de discrimination quand elles sont élaborées au moment de l’encodage de visages, et les inciteraient à adopter un critère de réponse plus strict quand elles sont créées rétrospectivement.

Référence :

Fiedler, K., Kaczor, K., Haarmann, S., Stegmüller, M., & Maloney, J. (2009). Impression-formation advantage in memory for faces : When eyewitnesses are interested in targets’ likeability, rather than their identity. European Journal of Social Psychology, 39(5), 793-807.

Mots clés :

Témoignage oculaire – Parade d’identification – Tapissage de police – Identification de suspect - Théorie de la détection du signal – Mémoire – Cognition – Perception sociale - Formation d’impression - Adultes

Crédit photo :

Audrey.ca
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)