« Je suis un bon témoin... puisque vous le dites ! »

28 février 2007 par Frank Arnould

Informer des personnes qu’elles ont identifié avec exactitude un suspect peut déformer la façon dont elles évaluent rétrospectivement différents aspects de la situation de témoignage et de la séance d’identification. Dans ce cas, elles se jugent être de bien meilleurs témoins que les personnes dont la précision de l’identification n’a pas été confirmée. Est-ce que le tapissage séquentiel permettrait de protéger les témoins de ces conséquences ?

Lorsque des témoins désignent un suspect dans une parade d’identification, l’administrateur du tapissage peut être tenté de les informer de leur niveau de précision. Wells et Bradfield (1998) ont été les premiers à étudier expérimentalement ce type de situation. Si l’administrateur confirme l’identification d’un suspect innocent (« Bien. Vous avez identifié le suspect ! »), les témoins jugent alors qu’ils ont eu une meilleure vision du coupable au moment du délit, qu’ils ont identifié le suspect avec plus de facilité ou encore qu’ils se sentent plus sûrs de leur décision, par rapport à d’autres témoins dont l’identification n’a pas été confirmée. Le fait d’informer les témoins de la qualité de leur identification peut donc déformer la façon dont ils évaluent rétrospectivement différents aspects de la situation de témoignage et de la séance d’identification.

Ces conséquences, qualifiées généralement dans la littérature par la notion d’effet de rétroaction post-identification (post-identification feedback effect), ont été répliquées dans plusieurs travaux. Dans ces recherches, cet effet est étudié en demandant aux témoins de participer à une séance de tapissage simultané. Or, des chercheurs préconisent plutôt l’usage d’un tapissage séquentiel parce qu’il permettrait de réduire les risques de fausses identifications. Cette procédure aurait-elle un autre avantage, immuniser en quelque sorte les témoins contre l’effet de rétroaction post-identification ? Deux expériences publiées par Bradfield Douglass & McQuiston Surrett (2006) explorent cette possibilité. Dans la première d’entre elles, les témoins participent à une séance de tapissage simultané ou séquentiel ne comportant que des suspects innocents. Le tapissage séquentiel protège de l’effet de rétroaction post-identification uniquement lorsque les participants ne s’attendent pas, au moment où ils sont témoins, à devoir participer ultérieurement à une tâche d’identification. Ce résultat est étudié dans la deuxième expérience en manipulant de manière plus systématique le niveau d’attente des témoins (s’attendre ou non à devoir participer ensuite à une tâche d’identification), mais il n’est pas reproduit, aussi bien lorsque le coupable est présent qu’absent de la parade. Le tapissage séquentiel ne protègerait donc que de façon très limitée contre les effets de rétroaction post-identification (p. 1003).

La recherche de Bradfield Douglass & McQuiston-Surrett (2006) suggère notamment que le niveau de confiance exprimé par un témoin doit être recueilli le plus rapidement possible après l’identification, avant tout risque de rétroaction de la part de l’administrateur du tapissage, que celui-ci soit séquentiel ou simultané.

Références :

Bradfield Douglass, A., & McQuiston-Surrett, D. (2006). Post-identification feedback : Exploring the effects of sequential photospreads and eyewitnesses’ awareness of the identification task. Applied Cognitive Psychology, 20, 991-1007.

Bradfield Douglas, A, & Streblay, N. (2006). Memory distortion in eyewitness : A meta-analysis of the post-identification feedback effect. Applied Cognitive Psychology, 20, 859-869. (Lire le compte rendu sur PsychoTémoins).

Wells, G.L., & Bradfield, A.L. (1998). "Good, you identified the suspect" : Feedback to eyewitnesses distorts their reports of the witnessing experience. Journal of Applied Psychology, 83, 360-376.

Mots-clés :

Tapissage simultané, Tapissage séquentiel, Témoignage oculaire, Mémoire, Attente, Confiance, Effet de rétroaction post-identification, Suggestibilité, Influence sociale, Adulte.