Le témoin émotif et le témoin factuel

30 janvier 2006 par Frank Arnould

La façon dont les témoins décrivent une scène violente (description émotive ou factuelle) peut avoir des répercussions sur leurs souvenirs des faits.

Elizabeth Marsh et ses collègues publient dans la revue Applied Cognitive Psychology une expérience dans laquelle elles constatent que la façon dont les témoins décrivent une scène vidéo violente de meurtres a des répercussions sur leur mémoire ultérieure de l’évènement. Certains participants à leur expérience doivent décrire la scène en se concentrant sur les émotions ressenties ainsi que sur les sentiments et pensées éprouvés. D’autres doivent en faire un compte rendu factuel, en décrivant l’ordre et le détail des évènements. Dans la situation contrôle, les sujets n’effectuent aucune tâche de description. Les « témoins » sont ensuite soumis à différents tests de mémoire de la scène.

L’effet sur la mémoire de ces deux types de description est assez complexe. Le type de description a peu d’effet quand les tâches de mémoire proposent des indices pouvant aider les participants à se remémorer la scène (par exemple, les questions spécifiques ou une tâche de reconnaissance d’images).

Les descriptions ont des effets différents quand les témoins peuvent se souvenir librement des faits et quand la mémoire des émotions est évaluée. Dans le premier cas, les participants rappellent un plus grand nombre de détails, mais commettent aussi plus fréquemment des erreurs majeures (comme se tromper sur l’identité d’un personnage abattu) et font un témoignage plus subjectif après un compte rendu émotif. Dans le second cas, la description émotionnelle a tendance à améliorer la mémoire des émotions positives. Celle des émotions négatives n’est pas modulée par le type de description effectuée.

Référence :

Marsh, E.J., Tversky, B., & Hutson, M. (2005). How eyewitness talk about events : Implications for memory. Applied Cognitive Psychology, 19(5), 531-544.

Mots clés :

Témoignage oculaire, Mémoire, Description émotionnelle, Description factuelle, Cognition, Emotion, Adultes.

À lire également sur PsychoTémoins :

Témoignages oculaires : des émotions ou des faits