Les femmes reconnaissent-elles mieux les visages que les hommes ?

25 octobre 2011 par Frank Arnould

Oui, mais sous certaines conditions.

PNG - 110.1 ko

Les femmes reconnaissent mieux les visages que les hommes. Cependant, une nouvelle étude, conduite par une équipe de chercheurs allemands, suggère que cet avantage ne transparaîtrait que sous certaines conditions (Weirich, Hoffmann, Meißner, Heinz, & Bengner, 2011).

Dans cette expérience, les participants (19 femmes et 17 hommes), sont invités à mémoriser neuf listes comprenant chacune quinze visages différents. Dans trois listes, chaque visage est présenté pendant 1 seconde, dans trois autres listes pendant cinq secondes, et dans les trois listes restantes pendant dix secondes.

Après la fin de la présentation de toutes les listes, les participants doivent immédiatement reconnaître, parmi des visages nouveaux, les visages provenant de trois listes mémorisées, une liste pour chaque durée de présentation des stimuli. Une heure plus tard, trois autres listes sont testées sur le même principe. Vingt-quatre heures après la phase de mémorisation, les trois dernières listes sont testées. De plus, les listes du test immédiat et du test effectué une heure après la mémorisation font l’objet de nouveaux tests de reconnaissance. Ainsi, avant les épreuves finales, certains visages ont pu être réencodés par les participants immédiatement ou une heure après la mémorisation.

Les résultats montrent que les femmes reconnaissent mieux les visages que les hommes, mais seulement quand la durée d’exposition des visages a été longue au moment de leur mémorisation (dix secondes) et si elles ont eu la possibilité de les réencoder.

Pour les auteurs de l’étude, l’origine de ces différences entre hommes et femmes n’est pas encore élucidée : proviennent-elles de facteurs socioculturels ou biologiques, ou simplement de l’envie des femmes d’avoir de bons résultats quand elles participent à une expérience ? Par ailleurs, plusieurs éléments limitent la généralisation des résultats obtenus. Premièrement, la taille de l’échantillon est réduite. Deuxièmement, seuls des sujets allemands d’origine européenne ont été sollicités pour participer à l’étude.

Référence :

Weirich, S., Hoffmann, F., Meißner, L., Heinz, A., & Bengner, T. (2011). Sex influence on face recognition memory moderated by presentation duration and reencoding. Neuropsychology, 25(6), 806-813.

Mots clés :

Reconnaissance des visages – Mémoire – Cognition – Sexe – Genre – Durée d’exposition – Réencodage – Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Les femmes font-elles de meilleurs témoins oculaires que les hommes ?

Crédit photo :

Leo Reynolds
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)