• Accueil
  • Actualités
  • Perception de la crédibilité des témoignages d’enfants : le rôle de la répétition des expériences vécues

Perception de la crédibilité des témoignages d’enfants : le rôle de la répétition des expériences vécues

7 février 2007 par Frank Arnould

Des chercheurs canadiens ont comparé la perception de la crédibilité des témoignages d’enfants ayant vécu une seule fois un événement ou se souvenant d’une occurrence d’un évènement vécu à plusieurs reprises.

Quand un crime se répète, certains détails changent d’une expérience à l’autre. Comment est alors perçue la crédibilité du témoignage d’un enfant dans ce cas, en particulier lorsqu’il doit se souvenir de l’une des expériences vécues ? C’est à cette question que la recherche de Connolly, Price, Lavoie et Gordon (parue dans Law and Human Behavior) tente de proposer une réponse.

Les participants à leurs expériences (des étudiants d’université dans la première étude et des personnes recrutées dans la population générale dans la seconde) ont visionné l’enregistrement vidéo d’un enfant de 4 à 5 ans ou de 6 à 7 ans, dans lequel celui-ci faisait le compte rendu (précis ou imprécis) d’une séance de jeux à laquelle il avait participé à une ou à quatre reprises. Dans ce dernier cas, les séances de jeux différaient les unes des autres par plusieurs détails et l’enfant était interrogé uniquement sur la dernière d’entre elles.

Les résultats ont montré que les participants ont eu tendance à percevoir les témoignages des enfants ayant participé à une seule séance de jeux comme étant plus crédibles que les témoignages des enfants ayant vécu des expériences répétées. Les étudiants ont également jugé les enfants plus jeunes comme étant moins crédibles que les plus âgés.

Par ailleurs, les participants n’ont pas été en mesure de distinguer les témoignages précis des témoignages imprécis. Les personnes issues de la population générale ont même jugé les enfants imprécis comme étant plus compétents d’un point de vue cognitif et plus sûrs d’eux-mêmes que les enfants précis.

Les auteurs ont conclu que des enfants qui se souviennent de l’une des occurrences d’un événement récurrent pourraient être jugés comme étant moins crédibles que des enfants d’un même niveau de précision, mais qui ont vécu une expérience unique.

Référence :

Connolly, D.A., Price, H.L., Lavoie, J.A.A., & Gordon, H.M. (2008). Perceptions and predictors of children’s credibility of a unique event and an instance of a repeated event. Law and Human Behavior, 35, 92-112.

Mots-clés :

Crédibilité du témoignage, Perception de la crédibilité, Répétition des événements, Enfant