Preuves falsifiées et fausses accusations

6 octobre 2009 par Frank Arnould

La présentation de preuves fabriquées pourrait conduire certains témoins oculaires à accuser une personne innocente.

PNG - 63 ko

Récemment, des psychologues ont découvert que la présentation de preuves fabriquées peut amener des personnes à s’accuser d’un acte qu’elles n’ont pas commis (Nash & Wade, 2009 ; Nash, Wade & Lindsay, 2009). Une nouvelle expérience suggère que ces éléments falsifiés peuvent aussi conduire certains témoins à accuser à tort un suspect innocent (Wade, Green, & Nash, 2010) !

En compagnie d’une seconde personne (en fait, un complice de l’expérimentateur), des étudiants d’université sont invités à jouer à un jeu d’argent [1]. Quelques heures plus tard, ils sont informés que leur partenaire a triché, alors que rien de tel ne s’est produit.

Les résultats montrent que les participants sont bien plus nombreux à signer une déposition confirmant la tricherie, après avoir vu un enregistrement fabriqué du soi-disant méfait, par rapport aux participants seulement informés de l’existence de cette vidéo ou à ceux n’ayant reçu aucune information sur l’enregistrement.

La présentation de preuves fabriquées peut donc constituer une forme de suggestion suffisamment forte pour conduire certaines personnes à émettre de fausses accusations.

Références :

Nash, R.A., & Wade, K.A. (2009). Innocent but proven guilty : Eliciting internalized false confessions using doctored-video evidence. Applied Cognitive Psychology, 23(5), 624-637.

Nash, R.A., Wade, K.A., Lindsay, D.S. (2009). Digitally manipulating memory : Effect of doctored videos and imagination in distorting beliefs and memories. Memory & Cognition, 37(4), 414-424.

Wade, K.A., Green, S.L., & Nash, R.A. (2010). Can fabricated evidence induce false eyewitness testimony ? Applied Cognitive Psychology, 24(7), 899-908.

Mots clés :

Témoignage oculaire – Preuve fabriquée – Fausses accusations – Faux témoignages – Mémoire – Suggestibilité - Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Imagination, preuves falsifiées et faux souvenirs

Crédit photo :

abdallahh
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)


[1] Il s’agit d’argent factice, bien sûr !