• Accueil
  • Actualités
  • Recueil des témoignages d’enfants : du comportement de l’interviewer

Recueil des témoignages d’enfants : du comportement de l’interviewer

28 octobre 2011 par Frank Arnould

PNG - 106.6 ko

Des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, ont publié les résultats de l’une des rares études sur le terrain consacrées à l’influence du comportement de l’enquêteur sur les réponses des enfants. Pour ce faire, les psychologues ont analysé soixante-quinze entretiens conduits par des policiers malaisiens auprès d’enfants âgés de cinq à quinze ans, et victimes présumées d’agressions sexuelles. Trois formes de comportement des enquêteurs ont été scrutées : leur loquacité, leur soutien social envers les victimes présumées et le caractère autoritaire de leurs questions.

Les chercheurs ont observé que les policiers se sont montrés plus loquaces avec les jeunes enfants et leur ont manifesté moins de soutien qu’avec les enfants plus âgés. En outre, plus ils parlaient pendant l’entretien, moins les récits des jeunes enfants étaient informatifs [1] quand ils étaient interrogés sur le fond des affaires [2].

En outre, plus les policiers manifestaient leur soutien quand leurs questions portaient sur le fond des affaires, plus les déclarations étaient informatives, surtout chez les enfants les plus âgés , puisque c’était principalement vers eux qu’un soutien social était apporté.

Dans les entretiens, le soutien social se révélait par des renforcements positifs non suggestifs (« Tu racontes très bien »), par des références et des préoccupations vis-à-vis des émotions éprouvées par l’enfant (« C’est OK que te sentes embarrassé, mais je veux que tu saches que je parle de ça avec des enfants tout le temps. », « Est-ce que tu te sens bien ici ? »), des encouragements non suggestifs pour faciliter les déclarations et des commentaires pour rassurer la victime présumée.

L’absence de soutien était attestée par des questions coercitives (« Si tu me racontes, tu te sentiras mieux », « Si tu me racontes, on pourra t’aider », « On ne peut pas aider les enfants qui ne parlent pas »), l’absence de prise en compte des émotions éprouvées par l’enfant et par le manque d’empathie (« Tu ne dois pas te sentir gêné. Tu dois me raconter »), des expressions de doute, et des références négatives au comportement de l’enfant (« Tu regardes ailleurs », « Ne touche pas le magnétophone », « Reste assis ! », « Tu parles trop doucement, je ne t’entends pas. »).

Contrairement à leurs attentes, les chercheurs n’ont observé aucune influence d’un comportement autoritaire de la part des policiers sur le caractère informatif des récits des victimes présumées et sur leur loquacité. A été désignée comme autoritaire toute question indiquant à l’enfant qu’il doit répondre (par exemple, « Dis-moi ce qui s’est passé », « Montre-moi où il t’a touché ») plutôt qu’il peut répondre. Par ailleurs, dans plusieurs entretiens, les policiers ont alterné manière autoritaire et manière permissive.

Les chercheurs ont conclu leur travail par deux recommandations : les enquêteurs devraient manifester plus de soutien aux enfants pendant les entretiens, et ils devraient contrôler leur parole, puisque trop parler peut entraver la motivation des victimes présumées à discuter des allégations. Ils ont aussi suggéré de poursuivre des recherches sur les réponses individuelles des enfants au soutien social. En effet, certains enfants pourraient y être plus sensibles que d’autres.

Référence :

Teoh, Y. S., & Lamb, M. (2013). Interviewer demeanor in forensic interviews of children. Psychology, Crime & Law, 19(1), 145‑159.

Mots clés :

Témoignage oculaire – Agressions sexuelles – Abus sexuels – Entretien – Déclarations – Auditions – Policier –Loquacité – Autorité – Soutien social – Mineurs – Enfants d’âge préscolaire – Enfants d’âge scolaire - Adole

À lire également sur PsychoTémoins :

L’effet du stress sur le contenu des souvenirs chez l’enfant

Témoignage d’enfants : le soutien de l’enquêteur en renfort

Témoignages d’enfants : émotion et contexte social de l’entretien

Sous-rubrique Actualités de la recherche – Témoignages d’enfants

Crédit photo :

svenwerk
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)


[1] Comme c’est souvent le cas dans les études sur le terrain, la précision des déclarations n’a cependant pas pu être vérifiée.

[2] Les chercheurs ont distingué la phase de l’entretien précédant la discussion sur les allégations de la phase portant sur celles-ci.