Ressources cognitives et suggestibilité

6 juin 2011 par Frank Arnould

Les témoins oculaires pourraient être plus sensibles aux suggestions quand leurs ressources cognitives sont épuisées.

PNG - 58.2 ko

Une équipe de psychologues de l’Université de Maastricht vient d’identifier un nouveau facteur favorisant la sensibilité aux suggestions dans une population de jeunes adultes. Les chercheurs sont partis de l’observation suivante. Pendant son audition, un témoin (ou un suspect) s’engage généralement dans des activités de contrôle de ses émotions, pensées et comportements. Or, une série d’études a révélé que des activités d’autocontrôle intenses et réalisées en un temps limité finissent par épuiser les ressources cognitives des personnes, ce qui les rend moins aptes à se contrôler par la suite.

Les chercheurs imaginent donc un lien possible entre ce phénomène d’ego depletion, tel qu’il est nommé dans la littérature anglophone, et la sensibilité aux suggestions. Pour tester leur hypothèse, la moitié des participants à l’expérience résout des problèmes d’arithmétiques complexes, tout en évitant d’être distraite par des sons, ce qui nécessite un niveau élevé d’autocontrôle. L’autre moitié des participants résout des problèmes d’arithmétiques simples et n’est pas perturbé pas des sons, ce qui nécessite un niveau plus faible d’autocontrôle. Tous les sujets prennent part également à une tâche permettant de mesurer leur degré de suggestibilité (Échelle de suggestibilité de Gudjonsson).

Les résultats indiquent que les sujets ayant dû réguler leur attention obtiennent des scores de suggestibilité plus élevés par rapport aux autres participants, bien que les différences soient statistiquement significatives que pour certaines mesures (notamment pour le score global de suggestibilité). Ainsi, concluent les chercheurs, la suggestibilité augmente quand les ressources cognitives s’épuisent, peut-être parce que le contrôle de la source des souvenirs devient alors plus difficile.

Référence :

Otgaar, H., Alberts, H., & Cuppens, L. (2012). How cognitive resources alter our perception of the past : Ego depletion enhances the susceptibility to suggestion.Applied Cognitive Psychology, 26(1), 159-163.

Mots clés :

Témoignage oculaire – Suggestibilité – Faux souvenirs – Mémoire – Autocontrôle – Fonction exécutive – Ego depletion – Attention – Cognition – Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Sous-rubrique Actualités de la recherche – Faux souvenirs et suggestibilité

Épuisement des ressources cognitives et faux souvenirs spontanés

Crédit photo :

Jinx
Certains droits réservés (licence Creative Commons)