• Accueil
  • Actualités
  • Se tromper sur l’identité d’un malfaiteur : une étude chez l’enfant

Se tromper sur l’identité d’un malfaiteur : une étude chez l’enfant

29 mai 2006 par Frank Arnould

On trouve dans la littérature plusieurs cas de témoins ou de victimes ayant identifié par erreur un suspect innocent parce qu’il leur semblait familier. Ils avaient eu, en effet, l’occasion de le croiser dans un contexte ou à un moment différent de ceux de l’infraction. L’identité du malfaiteur a, en quelque sorte, été transférée vers celle de la personne innocente mais familière. C’est l’effet de transfert inconscient.

Ross, Marsil, Benton, Hoofman, Warren, Lindsay et Metzger (2006) sont les premiers à étudier ce phénomène chez l’enfant. Les participants à l’expérience, âgés de cinq à douze ans, visionnent tout d’abord une vidéo dans laquelle un voleur dérobe de l’argent dans le sac d’une enseignante. Pour une partie d’entre eux, la vidéo présente également un autre personnage qui ressemble au voleur. Pour les enfants du groupe contrôle, ce personnage n’est pas présent dans le film.

Lorsque des enfants participent ensuite à un tapissage dans lequel est présenté le second personnage innocent parmi des distracteurs, seuls les participants de 11-12 ans du groupe expérimental ont significativement une plus grande tendance à l’identifier par erreur comme étant le voleur par rapport au groupe contrôle. Dans cette situation, les enfants plus jeunes sont donc de meilleurs témoins ! Les enfants de 11-12 ans du groupe contrôle, en revanche, identifient plus souvent le véritable voleur lorsque celui-ci est présenté dans le tapissage. Dans ce cas, ce sont donc les enfants les plus âgés qui sont les meilleurs témoins.

Référence :

Ross, D.F., Marsil, D.F., Benton, T.R., Hoffman, R., Warren, A.R., Lindsay, R.C.L., & Metzgez, R. (2006). Children’s susceptibility to misidentifying a familiar bystander from a lineup : when younger is better. Law and Human Behavior, 30, 249-257.

Mots-clés :

Témoignage oculaire, Mémoire, Identification, Tapissage, Age, Transfert inconscient, Enfants