Sexe, arme et témoignage oculaire

24 juin 2009 par Frank Arnould

Des stéréotypes sur le genre seraient activés quand les témoins oculaires interprètent une scène dans laquelle un malfaiteur de sexe féminin ou masculin porte une arme.

PNG - 30 ko

Plusieurs expériences de laboratoire montrent que les témoins oculaires d’un crime se souviendraient moins bien de l’apparence physique du malfaiteur quand celui-ci a brandi une arme. Par son caractère inattendu et inhabituel, l’arme capterait leur attention, empêchant la mémorisation de la physionomie de l’agresseur.

Les données obtenues par Kerri Pickel (Ball State University, États-Unis) confirment une nouvelle fois cette interprétation du phénomène (Pickel, 2009). Les participants aux expériences jugent qu’une femme brandissant une arme (par exemple, un pistolet ou un couteau) est un fait plus exceptionnel qu’un homme utilisant ces deux objets. Les résultats montrent alors que l’effet de focalisation sur l’arme est plus prononcé quand le malfaiteur est une femme plutôt qu’un homme (Expériences 1 et 3) !

La psychologue observe également (Expérience 2) que les témoins se souviennent moins bien d’une femme si elle a brandi un couteau pliant (dont l’usage est jugé masculin) plutôt qu’une aiguille à tricoter (dont l’usage est jugé féminin). Comme on pouvait s’y attendre, le résultat inverse est constaté quand les témoins doivent se souvenir d’un homme ! L’effet de focalisation sur l’arme disparaît, aussi bien quand les témoins visionnent un malfaiteur de sexe féminin que masculin, si on les informe préalablement que l’individu est agressif et dangereux (Expérience 3).

Les témoins oculaires activeraient donc des stéréotypes sur le genre, guidant la façon dont ils interpréteraient une scène de crime et modulant la manière dont ils se souviendraient d’un délinquant portant une arme.

Référence :

Pickel, K.L. (2009). The weapon focus effect on memory for female versus male perpetrators. Memory, 17(6), 664 – 678.

Mots clés :

Témoignage oculaire – Mémoire – Attention visuelle - Stéréotype – Genre – Effet de focalisation sur l’arme – Apparence physique – Cognition – Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

L’effet de focalisation sur l’arme chez les enfants

Pour quelle raison une arme capture-t-elle l’attention des témoins ?

Crédit photo :

Gideon Tsang
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)