• Accueil
  • Actualités
  • Suggestibilité et trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité chez l’adulte

Suggestibilité et trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité chez l’adulte

3 octobre 2007 par Frank Arnould

Les adultes présentant un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité seraient-ils plus sensibles aux suggestions au cours d’un interrogatoire ?

Dans une expérience publiée par Gisli Gudjonsson, Susan Young et Jessica Bramham de l’Institut de Psychiatrie du King’s College de Londres, des adultes présentant un trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) [1] et des adultes contrôles doivent mémoriser une histoire, la rappeler immédiatement puis après un délai de 50 minutes. Les participants sont ensuite interrogés sur l’histoire et certaines questions sont suggestives.

La mémoire de l’histoire est moins performante chez les adultes TDAH, mais ils ne sont pas significativement plus sensibles aux suggestions que les sujets du groupe contrôle. Par contre, ils ont tendance à répondre plus souvent « Je ne sais pas » aux questions dirigées et non dirigées.

Pour les auteurs de l’expérience, ce mode de réponse des adultes TDAH pourrait s’expliquer par un manque de confiance dans leur mémoire et par un déficit d’inhibition comportementale (Barkley, 1997) les conduisant à préférer une réponse immédiate « Je ne sais pas » plutôt qu’à s’engager dans un processus de réflexion leur permettant d’envisager différentes alternatives (p. 743).

Références :

American Psychiatric Association (1994). Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV) (4th ed.). Washington, DC : American Psychiatric Association.

Barkley, R.A. (1997). Behavioral inhibition, sustained attention, and executive functions : Constructing a unifying theory of ADHD. Psychological Bulletin, 121, 65-94.

Gudjonsson, G.H., Young, S., & Bramham, J. (2007). Interrogative suggestibility in adults diagnosed with attention-deficit hyperactivity disorder (ADHD). A potential vulnerability during police questioning ; Personality and Individual Differences, 43, 737-745.

Mots-Clés :

Trouble de déficit de l’attention/Hyperactivité, Mémoire, Confiance, Inhibition Comportementale, Suggestibilité, Interrogatoire, Adultes

À lire également sur PsychoTémoins :

Les faux souvenirs spontanés chez l’enfant hyperactif


[1] Selon les critères du DSM-IV (American Psychiatric Association, 1994), les principales manifestations du TDAH sont l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité. Les symptômes doivent être présents depuis au moins six mois. Trouble neurocomportemental de l’enfance, le TDAH peut persister à l’âge adulte.