Syndrome d’Asperger et témoignage oculaire

21 mai 2007 par Frank Arnould

Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme qui se distingue par une absence significative de retard dans le développement cognitif et dans celui du langage. Actuellement, peu de choses sont connues sur la capacité à témoigner des personnes atteintes de ce syndrome. Des chercheurs britanniques ont étudié cette question et ont publié tout récemment leurs résultats dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry (McCrory, Henry & Happé, 2007).

Dans leur étude, des enfants de 11 à 14 ans assistent à un événement dans leur salle de classe, mettant en scène deux personnes présentées comme des artistes. Pour une partie des enfants, un syndrome d’Asperger a été diagnostiqué. Quand, le lendemain, on demande aux enfants de se rappeler librement de la scène en question, ceux atteints du syndrome d’Asperger se souviennent globalement de moins de détails que les enfants sans difficulté de développement. En particulier, Ils rappellent moins de détails d’une partie de l’événement dans laquelle les aspects sociaux sont saillants (désaccord et réponses émotionnelles de la part des acteurs). La précision du rappel libre est élevée et les deux groupes d’enfants ne différent pas significativement l’un de l’autre sur cette mesure. Lorsque des questions générales et spécifiques sont utilisées pour interroger les enfants, les deux groupes sont capables de se souvenir d’un nombre équivalent de nouvelles informations. Le rappel libre sous-estime donc la mémoire de l’événement des enfants présentant un syndrome d’Asperger. Un autre résultat indique que les enfants atteints de ce syndrome ne sont pas plus suggestibles que les enfants sans difficulté de développement.

Pour les auteurs de l’étude, les personnes atteintes du syndrome d’Asperger peuvent être des témoins fiables, dès que des questions et des indices appropriés sont utilisés pour les aider à se souvenir d’un événement. Ce constat demande, bien sûr, à être confirmé.

Référence :

McCrory, E., Henry, L.A., & Happé, F. (2007). Eye-witness memory and suggestibility in children with Asperger syndrome. Journal of Child Psychology and Psychiatry, 48, 482-489.

Mots-clés :

Syndrome d’Asperger, Témoignage oculaire, Mémoire, Suggestibilité, Enfants, Préadolescents, Adolescents

A lire également sur PsychoTémoins :

Autisme, témoignage oculaire et suggestibilité

Autisme, mémoire autobiographique et suggestibilité