Témoignages en justice : quel mode de présentation ?

15 janvier 2009 par Frank Arnould

Peut-on mieux juger l’exactitude des témoignages en justice lorsque ceux-ci sont présentés sous forme écrite ou vidéo ? La réponse à cette question est surprenante.

PNG - 66.8 ko

Torun Lindholm, de l’Université de Stockholm, Suède, propose à des enquêteurs de police, juges et personnes sans qualification dans le domaine judiciaire, d’estimer l’exactitude de propos tenus par des témoins ayant assisté à un kidnapping. Les résultats montrent que ces participants discriminent mieux les propos corrects des propos incorrects quand les témoignages sont présentés sous forme écrite que sous forme vidéo. Des éléments présents dans la modalité visuelle viendraient donc perturber la détection des indices appropriés pour évaluer la précision des déclarations. Pour Torun Londholm, ce fait « soulève des interrogations concernant le principe d’oralité auquel adhèrent la plupart des systèmes légaux » (p. 1310, notre traduction).

D’autres données présentées par la psychologue sont intéressantes. Si les juges et les personnes naïves distinguent plutôt mal les propos corrects des propos incorrects, les enquêteurs s’en sortent mieux, même s’ils commettent également des erreurs substantielles.

Tous ces groupes de sujets indiquent pourtant utiliser les mêmes indicateurs pour prendre leur décision. Torun Lindholm avance alors deux hypothèses pour expliquer la supériorité des policiers dans cette tâche. Ceux-ci pourraient détecter et interpréter plus efficacement ces indices ; ils pourraient également utiliser d’autres indicateurs, sans en avoir conscience.

Les données recueillies montrent également que tous les participants de l’étude ont tendance à juger un propos correct plutôt qu’incorrect. Ce biais est plus prononcé chez les juges.

Référence :

Lindholm, T. (2008). Who can judge the accuracy of eyewitness statements ? A comparison of professionals and lay-persons. Applied Cognitive Psychology, 22(9), 1301-1314.

Mots clés :

Présentation des témoignages – Forme écrite – Enregistrement video – Exactitude des témoignage – Crédibilité - Policiers – Juges – Adultes

A lire également sur PsychoTémoins :

Les indices visuels du mensonge sont trompeurs

Crédit photo :

Sunface13
Certains droits réservés (Licence Creative Commons)