Une parade d’identification hybride

10 juin 2009 par Frank Arnould

Une équipe de psychologues teste pour la première fois une nouvelle forme de parade d’identification combinant tapissage simultané (tous les membres de la parade sont présentés en même temps au témoin) et séquentiel (les membres de la parade sont présentés les uns après les autres).

PNG - 106.6 ko

C’est en Angleterre, au XIXe siècle, qu’est inventée la parade d’identification ou tapissage (Davlin, 1976, cité par Malpass, Tredoux et McQuiston-Surrett, 2007). Dans sa forme habituelle, le témoin oculaire doit identifier ou non l’auteur du crime parmi les membres d’une rangée d’individus lui faisant face simultanément. En 1985, Roderick C.L. Lindsay et Gary Wells montrent que cette technique accroit le risque de fausses identifications quand la parade est composée uniquement de personnes innocentes. Leur solution à ce problème est de proposer une passation séquentielle des membres de la parade, présentés un à un. Cette méthode réduit effectivement le nombre d’identifications erronées d’innocents quand la parade ne contient pas le coupable du crime. Malheureusement, les témoins oculaires identifient aussi moins souvent le coupable quand il y est présent par rapport au tapissage simultané (Streblay, Dysart, Fulero & Lindsay, 2001) !

Chaque méthode de tapissage présente donc des avantages et des inconvénients en fonction de la présence ou de l’absence du coupable dans la parade. Une méthode hybride, combinant ces deux techniques, permettrait-elle de conserver uniquement leurs aspects bénéfiques, quelles que soient les conditions ? Une telle méthode vient d’être testée par Jacqueline Dillon, de l’Université d’Alabama à Birmingham, États-Unis, et ses collaborateurs. Trente minutes après avoir visionné une séquence vidéo montrant le vol d’un porte-monnaie, les sujets de l’expérience doivent identifier ou non le voleur en participant à un tapissage simultané, séquentiel ou hybride. Dans ce dernier cas, les témoins oculaires visionnent les membres de la parade séquentiellement et présentés par groupe de deux ou trois individus.

Quand le coupable est absent des parades, les témoins oculaires identifient dans les mêmes proportions le suspect innocent, quelle que soit la forme de tapissage. En revanche, ils prennent moins souvent la bonne décision (indiquer qu’aucun individu n’est le coupable) et identifient plus souvent un distracteur (les autres individus de la parade présentés avec le suspect innocent) quand ils prennent part à un tapissage simultané par rapport aux tapissages hybride et séquentiel.

Quand le coupable est présent dans les parades, les témoins oculaires l’identifient moins souvent dans les tapissages hybrides et séquentiels que dans les tapissages simultanés, bien que la différence ne soit statistiquement significative que pour le tapissage hybride avec rangée de trois individus.

Ces résultats indiquent que les tapissages hybrides se comportent, dans l’ensemble, comme le tapissage séquentiel. Les auteurs concluent que « […] la meilleure procédure de tapissage n’est pas encore clairement établie. Si l’on considère que les identifications correctes sont à privilégier, alors le tapissage simultané est la procédure de choix. Si les rejets corrects sont les plus cruciaux, alors le tapissage hybride ou séquentiel devrait être choisi. Avant qu’une décision définitive concernant la supériorité d’une procédure ne soit émise, d’autres aspects concernant les tapissages hybride, séquentiel ou simultané doivent être étudiés » (p. 105, notre traduction).

Références :

Dillon, J.M., McAllister, H.A., & Vernon, L.L. (2009). The hybrid lineup combining sequential and simultaneous features : A first test. Applied Psychology in Criminal Justice, 5(1), 90-108. Article disponible en accès libre à l’adresse suivante : http://www.apcj.org/journal/index.php?mode=view&item=49

Lindsay, R.C.L., & Wells, G.L. (1985). Improving eyewitness identifications from lineups : Simultaneous versus sequential lineup presentation. Journal of Applied Psychology, 70(3), 556-564.

Malpass, R. S., Tredoux, C. G., & McQuiston, D. E. (2007). Lineup construction and lineup fairness. In R. C. L. Lindsay, D. F. Ross, J. D. Read & M. P. Toglia (Eds.), Handbook of eyewitness psychology (Vol. 2. Memory for people). Mahwah : Lawrence Erlbaum Associates.

Streblay, N., Dysart, J., Fulero, S., & Lindsay, R.C.L. (2001). Eyewitness accuracy rates in sequential and simultaneous lineup presentation : A meta-analytic comparison. Law and Human Behavior, 25(5), 459-474.

Mots clés :

Parade d’identification – Tapissage – Erreurs d’identification – Identifications correctes – Mémoire – Adultes.

À lire également sur PsychoTémoins :

Rubrique Actualités de la recherche - Parades d’identification, Reconnaissance des visages et des voix

Crédit photo :

svenwerk
Certains droits réservés : Licence Creative Commons